Les actualités du Var

La Caf actualise la prise en charge des Travailleurs Indépendants et des Travailleurs Non-SalariésLa Caf actualise la prise en charge des Travailleurs Indépendants et des Travailleurs Non-Salariés

Depuis déjà plusieurs mois, la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de région PACA du Territoire du Var, travaille main dans la main avec la Caf du Var. L’objectif ? Améliorer l’offre de services suite à l’évolution de la prise en charge des Travailleurs Indépendants.

Afin d’initier une réflexion sur les modalités de prise en charge des TNS (Travailleurs Non-Salariés), la Caf du Var a été désignée pilote national. Des ateliers de travail se déroulent donc régulièrement en lien avec tout l’écosystème départemental dont la Chambre de Métiers de l’Artisanat de région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Dans le Var en 2020, les travailleurs indépendants représentent plus de 15 % des allocataires (d’après les chiffres de l’INSEE), un chiffre nettement supérieur à la moyenne nationale. Cela s’explique par un nombre important d’auto/micro entrepreneurs et des professions de services à la personne.

La transition du passage du RSI au régime général de la sécurité sociale nécessite :

  • Une anticipation sur les difficultés rencontrées par les chefs d’entreprise et un accompagnement efficace et réactif grâce à une coordination entre les partenaires institutionnels.
  • Davantage d’informations sur les droits, les aides financières individuelles et sur les conditions d’ouverture de droit aux prestations.


Pour faciliter cette transition, la Caf adapte le fonctionnement de son offre dédiée aux indépendants.

Découvrez l’ensemble des modalités d’accompagnement au sein du document de synthèse.
Je consulte les modalités

Pour toute autre question, consultez dans l’espace dédié sur le site internet de la Caf du Var.
Je me renseigne

C Votre Emploi avec Roland Rolfo, Président de niveau départemental du Var, et Thierry Lescaut, directeur du campus URMA Saint-Maximin"C Votre Emploi" avec Roland Rolfo, Président de niveau départemental du Var, et Thierry Lescaut, directeur du campus URMA Saint-Maximin

Retrouvez le rendez-vous hebdomadaire "C Votre Emploi" du 16/02, présenté par Clémence Roualdes, avec Roland Rolfo, président de la chambre des métiers de l'artisanat du Var, et Thierry Lescaut, directeur du campus URMA Saint-Maximin. en partenariat avec La Varappe, sur BFM Toulon Var.

Des guitares made in VarDes guitares made in Var

Parmi les quatre lauréats récompensés par le prix Stars & Métiers 2021, décerné cet été par la Chambres de Métiers et de l’Artisanat, la Banque Populaire et la Socama, Rémy Larson a reçu le prix exportateur.

Continuons de faire plus ample connaissance avec les artisans primés à cette cérémonie !

Ce mois-ci, nous vous présentons un homme reconnu pour sa grande technicité et la finesse de son travail. Installé au Beausset depuis 2005, le franco-suisse fabrique des guitares à destination de musiciens confirmés ou professionnels. Sa spécialité : « des instruments à 7 cordes principalement et uniquement à cordes de nylon », précise l’artisan luthier qui a passé sa jeunesse dans plusieurs pays.

« J'ai ainsi pu m'imprégner de cultures diverses et apprendre plusieurs langues qui me sont bien utiles aujourd'hui ».

Et pour cause, il vend ses instruments à des musiciens d’Amérique du Nord, de Grande-Bretagne et de toute l’Europe !

Guitariste depuis ses douze ans, c’est tout naturellement qu’il a abandonné ses études de biologie pour apprendre l’art de la lutherie.

Dans son atelier, on est d’abord séduit par l’odeur d’un savoureux mélange d’huiles essentielles, de bois et de vernis qui sentent bon l’authenticité ! Puis l’œil est attiré par la répartition savante des outils, des espaces de travail et par l’entreposage des différentes essences de bois. Il ne fait pas chaud dans l’atelier, (environ 18°) « le bois vit selon l'hygrométrie ambiante, la température ou l'arrivée du Mistral. L'instrument évolue selon le milieu qui l'entoure », explique Rémy Larson dont le savoir-faire a le pouvoir exceptionnel de « faire chanter le bois » !

« Le prix Stars & Métiers est une reconnaissance de mon travail », indique le luthier.

La Chambre de métiers est ravie de mettre en lumière le talent de ces artisans locaux qui constituent la richesse de notre territoire.

Neostep, c’est le pied !Neostep, c’est le pied !

Parmi les quatre lauréats récompensés par le prix Stars & Métiers 2021, décerné cet été par la Chambre de Métiers et de l’Artisanat, la Banque Populaire et la Socama, Julie Bertolino, créatrice de Neostep, a reçu le prix de l’innovation.

Comme nous l'évoquions précédemment, nous partons faire connaissance avec les artisans primés. Arrêtons-nous ce mois-ci sur Julie Bertolino, de l’entreprise Neostep. Avec son associé Aurélien Debaque, ils conçoivent des chaussures et des semelles orthopédiques femme, homme et enfant sur mesure, fabriquées à la main.

Leur objectif : offrir à tous la possibilité de marcher ou de courir sans douleur avec des chaussures légères, confortables et esthétiques. De la douleur articulaire du sportif à des pathologies très sévères, Neostep allie savoir-faire traditionnel et technologie de pointe et est aujourd’hui un des leaders régionaux en appareillage du pied et orthèse orthopédique. Installée à La Garde, l’entreprise travavaille en collaboration aussi avec les hôpitaux et les centres de réeducation basés en Paca.

Le Prix de l’innovation a récompensé l’entreprise pour sa recherche constante à faire évoluer son produit, non seulement sur le plan médicale mais aussi esthétique. « Ce prix nous permet d’être encore plus reconnus dans notre profession », se réjouit Julie Bertolino qui espère vraiment que cette distinction va également les aider à faire évoluer les mentalités, car, « trop de personnes pensent encore que les chaussures orthopédiques sont moches et lourdes » !

Néostep entend bien continuer à proposer des modèles de plus en plus séduisants, pratiques à la pointe de la technologie.